Nous accompagnons

l'expérimentation

Nous soutenons le déploiement du revenu de transition écologique (RTE) pour accélérer la transition sur les territoires.
Son originalité est de combiner 3 éléments :

Un accompagnement personnalisé

Une coopérative de transition écologique

Un revenu monétaire sous conditions

Pourquoi expérimenter le

revenu de transition écologique ?

Pour renforcer l’autonomie des individus et leur insertion sociale à l’échelle local

Pour valoriser les richesses produites localement et soutenir la création d’activités marchandes et non marchandes

Pour développer la formation écologique et mener
des campagne de sensibilisation à l’urgence écologique

Comment est ce que cela fonctionne?

Le revenu de

transition écologique

La Fondation soutient l’instauration d’un Revenu de transition écologique (RTE), une idée élaborée et développée par Sophie Swaton dans ses derniers ouvrages Pour un Revenu de Transition Écologique (PUF, 2018) et Revenu de transition écologique: mode d’emploi (PUF, 2020). Selon ce système novateur, toute personne au bénéfice d’un RTE doit impérativement être impliquée dans une activité socio-écologique. Soutenue et accompagnée dans son projet de transition en durabilité, elle doit par ailleurs adhérer à une structure démocratique (association, coopérative d’activité) qui favorise son intégration sociale.


Ce modèle économique intéresse vivement les collectivités locales. Sur un territoire en déclin ou périurbain, par exemple, la fondation s’engage à verser une somme destinée à financer une recherche-action ainsi qu’un poste de coordinateur qui met en chantier un RTE à grande échelle à travers la création d’une coopérative de transition. En échange, la collectivité territoriale – comme la commune – s’engage à trouver à son tour des fonds pour financer le poste de recherche.

Les coopératives de

transition écologique

Ce projet se traduit par la mise en place d’une «coopérative de transition écologique» (CTE) qui crée un réseau entre tous les acteurs concernés sur le territoire. Il s’agit de créer un écosystème durable et résilient qui, partant des compétences des personnes, met en commun des savoir-faire et des connaissances au sein d’un réseau composé de citoyen·ne·s, d’associations, de collectivités et d’entreprises.Les structures membres du réseau pourront, à travers ces coopératives, bénéficier d’un accompagnement adapté à leur situation. L’enjeu est de favoriser l’autonomie des personnes en valorisant les communs des territoires et en recréant de la richesse, à partir de ce que savent et veulent faire les citoyen·ne·s engagé·e·s dans le processus de transition écologique et solidaire.

Seuls les membres ou employé·e·s des structures qui font partie de la coopérative peuvent être soutenu·e·s par un revenu de transition écologique. Concrètement, une personne qui souhaite changer d’activité professionnelle prendra conseil auprès de la coopérative, qui évaluera le projet et fournira le cas échéant un accompagnement adapté (formation, réseau, revenu monétaire).

Les territoires qui pratiquent

le revenu de transition écologique

Vous aussi vous aimeriez démarrer une expérimentation sur votre territoire ?

Nos partenaires